30 novembre 2010

Ethique

"Il faut se connaître soi-même : quand cela ne servirait pas à trouver le vrai, cela au moins sert à régler sa vie, et il n'y a rien de plus juste."                                          Pascal, Pensées (66)
Posté par Democrite à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2010

Nous sommes tous des imposteurs !

Posture et impostures Nul n'a demandé à naître. Nous signons malgré nous le pacte de vie et de mort.  A vrai dire, c'est notre organisme qui signe son inscription dans le grand tout, dans la nature insaisissable que nous appelons ici, le réel. Nous sommes le fruit d'une congruence atomique, d'une rencontre cellulaire apte à se déployer dans un espace sans que nous n'ayons le moindre mot à dire. "On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille...être né quelque part, c'est toujours un hasard" chante... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 10:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 novembre 2010

La force tranquille ?

Merci à Guy pour ce très beau texte :                                  Image, Démocrite, La Barre de l'Adour; le 08 novembre 2010 "turbantibus aequora ventis" : quand les vents tourmentent la surface de la mer... alors la nature révèle son visage de puissance illimitée, Le tourbillon manifeste soudain la vérité du Tout, dans les déflagrations cosmiques, et dans les tourmentes de nos âmes.... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2010

Dans le cirque d'Anéou

Etrangetés à découvrir ici :
Posté par Democrite à 16:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 novembre 2010

Homme-enfant

"Les enfants sont hautains, dédaigneux, colères, envieux, curieux, intéressés, paresseux, volages, timides, intempérants, menteurs, dissimulés, ; ils rient et pleurent facilement ; ils ont des joies immodérées et des afflictions amères sur de très petits sujets ; ils ne veulent point souffrir de mal, et aiment à en faire : ils sont déjà des hommes."                                      Jean de La Bruyère... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 novembre 2010

Sous la domination de l'objet

"La dépréciation du monde des hommes augmente en raison directe de la mise en valeur du monde des choses."                                 Marx, Manuscrits de 1844
Posté par Democrite à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2010

La sagesse de l'hypocrite

Hypocrisie : se soustraire au jugement (des autres) L'indifférence est le plus haut degré de l'hypocrisie active, c'est la vertu des sages.
Posté par Democrite à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2010

Du monde et de l'im-monde

L'im-monde est l'autre nom du Réel, ce qui ne fait pas monde et qui échappe à toute représentation. Le monde est, au contraire, acte de territorialisation qui consiste à prendre possession d'un espace pour l'habiter et y inscrire sa marque. Le monde peut être investi par des programmes instinctifs, par des besoins, des empreintes chimiques (comme chez les animaux) ou par des représentations ou des désirs (comme chez l'homme). Ainsi, la mouche vit-elle dans son monde, un monde de signaux, d'intensités particulières qui demeurent... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 novembre 2010

De la joie

Antoine Coypel, Démocrite, 1692 La joie est l'expérience la plus vive de notre imposture fondamentale.    (Voir le commentaire lié à l'article sur la conscience philosophique, ici)
Posté par Democrite à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2010

Surdité

Le bavard ne s'étonne de rien. Sa logorrhée garantit sa surdité. Heureux homme !
Posté par Democrite à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]