24 juillet 2015

Du thérapeute intérieur

 Linéaments, photo de Démocrite       En s'arrachant péniblement à l'imaginaire enfantin, la conscience opère peu à peu un décentrement, saisissant dans l'opacité et la confusion de la représentation une extériorité, un réel qui n'est pas soi, qui ne répond pas à ses attachements archaiques, à ses désirs et ses caprices. C'est davantage à coups de castrations successives, de frustrations multiples et de déceptions que la psyché réalise cette difficile et laborieuse opération par laquelle le moi découvre... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juillet 2015

Le temps de la joie

      Avec le triomphe sans partage de l'été et la "retraite" qui accompagne cette période de vacances, me voilà psychiquement dans un étrange état de suspension, d'achronie, hors des temporalités dominantes. Il me semble goûter en filigrane un sentiment d'éternité au milieu des activités ordinaires. Ma montre s'est curieusement arrêtée à midi et demi comme si le temps fondamental avait eu raison du temps mondain, du temps de l'affairement et du divertissement social. Les aiguilles ont cessé de tourner et quelque... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 13:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 juillet 2015

Violence, culture et philosophie

Recouvrement, Démocrite         Il y a, incontestablement, sur cette interface déroutée, quelque chose qui déplaît, qui agace, qui déçoit. Je le comprends mais ne puis faire autrement.        J'ai cru, comme beaucoup, dans mes jeunes années, que la philosophie avait la réponse, qu'elle allait me guérir de cette sourde angoisse tapie au fond de moi, qu'elle devait me libérer par la pensée des nœuds qui travaillaient en sourdine et me donner le sens qui manquait à l'existence. Je sentais... [Lire la suite]
10 juillet 2015

Le Sérac Philosophe

         C'est un vrai plaisir d'informer les lecteurs de la création, donc de la naissance du Sérac philosophe, le blogue d'Anaximandre. Philosopher au milieu des chaos de neige, de glace et de roches mêlées ne peut que réjouir les atomistes déroutés, les scrutateurs de la grande Nature, les vagabonds inspirés par la tectonique des plaques et par le sans-limite de l'apeiron, cher au sage de Milet.           Je me réjouis d'autant plus de cette excellente... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 12:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2015

Cynisme

        Si le chien est connu pour aboyer, mordre indifféremment petits et grands, riches et miséreux, notables installés et vagabonds, il est l'être qui suit sa nature propre, se moquant de toutes les conventions, de tous les usages sociaux et par dessus tout, du regard de ses contemporains. On comprend pourquoi Diogène le Kunique ne se gênait pas pour déjeuner sur la place publique, y faire ses besoins, pratiquer un onanisme réparateur et suivre ses tendances organiques sans les réprimer.      ... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,