22 août 2016

Déroute néo-cubaine : Hierro, "l'île de fer"

Cliquez sur les images pour les découvrir en plein format.   Egaré dans un coin du monde entouré de déferlantes, il n'y a plus d'échappatoires. Face à moi, plein ouest, trois mille kilomètres d'océan et derrière, vers l'Afrique, quel port où jeter l'ancre, quel pont franchir pour se tenir entre deux eaux ? Jamais perdition ne fut plus accomplie. Quelle quantité de terre et d'espace faut-il pour se sentir contenu, retenu, et créer le monde dont on a besoin pour habiter ? Que contient cette terre néocubaine oubliée des hommes... [Lire la suite]