http://www.lefigaro.fr/medias/2013/11/15/PHO93f5f458-4dec-11e3-bd02-e4d15a3d1322-300x200.jpg

Ma Sibylle m'apprend ce midi qu'une équipe de scientifiques belges et américains a découvert que les lamas auxquels ils avaient inoculé des particules de corona virus ont développé des anticorps de très petite taille appelés "nanocorps" permettant de bloquer les protéines de pointe du virus, protéines qui, chez l'homme, "s'accrochent" pour garantir à l'agent pathogène sa duplication dans l'organisme support. Le résultat est immédiat et pour le moins spectaculaire. Le lama ne tombe pas malade et le virus est rapidement éliminé.

Qu'un tel animal soit spontanément capable de neutraliser un virus susceptible de mener la quasi-totalité de l'humanité à la dépression socio-économique et aux plus grandes catastrophes politiques qu'on pressent en dit long sur son évidente supériorité et son aptitude à résoudre des problèmes complexes !

Ce qui est autrement stupéfiant, c'est de continuer à croire que l'intelligence serait le propre de la pensée consciente dont on peut constater les ravages et les aberrations en matière d'adaptation à la nature. Le lama nous donne là une bien belle leçon de sagesse organique. Qu'est-ce donc qu'une pensée intelligente sinon de la physiologie en acte ?

Pour en finir avec l'incurie de nos dirigeants, votez pour les lamas !