07 juin 2014

A l'écart du monde

                      Photo de Démocrite, hauteurs de Niscle, Aragon       J'observe les autres depuis longtemps. Je les vois, tous ces spectres à demi-morts figés dans leur regard centripète, obnubilés par l'ombre qu'ils projettent à l'avant d'eux-mêmes et qui leur interdit d'éprouver toute forme d'altérité. Ils s'agitent en tout sens dans leur monde n'ouvrant les yeux que sur l'obscurité de leurs désirs contrariés, que sur ces images d'eux-mêmes qui les... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:53 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 avril 2014

Le printemps : le temps premier de la mesure

                                                                  Les Pyrénées depuis ma terrasse          Le printemps est là. Partout, depuis ma terrasse ouverte sur le grand sud, se dressent des arbres verts, des coteaux fleuris et plus loin la chaîne encore immaculée des Pyrénées dont les cimes blanches insistent dans l'hiver. Ces... [Lire la suite]
12 janvier 2014

A qui parler ?

          Dans le formidable ouvrage de Tournier, Vendredi ou les limbes du Pacifique, Robinson, condamné à la plus effroyable solitude, fait l'expérience graduelle de sa propre déshumanisation. A mesure qu'il se laisse aller à la souille et qu'il se love dans les entrailles de la grotte, au coeur de son île - Spéranza- s'efface peu à peu en lui, la structure subjective qui le constitue et le relie à l'humanité dont il est privé. L'intentionnalité de la conscience, c'est-à-dire le fait d'être sujet du... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 00:34 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 janvier 2014

Fidèle à l'infidélité

         Qu'est-ce que la fidélité ? Une somme d'infidélités surmontées.             La seule fidélité qui mérite d'être vécue n'est-elle pas celle qui se réclame de la plus haute, de la plus difficile, de la plus grandiose infidélité ?  Qui regardera en face ses incalculables trahisons, ses minuscules et innombrables tentations, ses fantasmes et ses déviances les plus saugrenus, ses impératifs catégoriques calcinés par les désirs les plus inavouables ? Il y a là, dans la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 décembre 2013

Marche photo-philosophique

                    Le Pic de Ger          Ma Galerie Flickr franchit le cap des 300 images issues d'expériences multiples sur des chemins déroutés, la plupart perdus dans les hautes terres pyrénéennes. Ces aventures photographiques prolongent "la marche philosophique ou tragique" dont j'ai longuement parlé dans mes carnets de déroute. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'y a pas de différence de nature entre un philosopher actif et une... [Lire la suite]
08 novembre 2013

Du plaisir de contempler mes images

          Le Maroc et le détroit de Gibraltar vus du Mirador El Estrecho, pointe sud de l'Espagne          Après une belle vadrouille lors des dernières vacances sur les terres andalouses, je ne suis pas fâché de retrouver les Pyrénées automnales en dégustant un café avec un excellent robusto roboratif de La Palma, sur le boulevard le plus aragonais de la cité paloise.      De même, content de rentrer chez moi, je ne me lasse pas de contempler les images... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 octobre 2013

La solitude, socle de l'amitié

      Je n'ai pas d'ennemis connus ; je n'ai guère d'amis. Cela peut surprendre et même choquer ceux qui se diront mes amis et qui me liront. C'est pourtant vrai. Je tiens l'amitié pour une tâche d'une grande rudesse et hautement difficile. J'ai conscience de la pesanteur du mot employé ici - une tâche, car je pressens, en-deçà de la congruence spontanée des affects et des sentiments qui entourent ordinairement les relations humaines, l'irrépressible besoin de se réchauffer, de rencontrer magiquement une... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 17:18 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 octobre 2013

Marcher : ce que peut un corps

          Il est une marche que j'appelle "métaphysique", terme en vérité impropre pour désigner ce dont il s'agit, mais je n'en trouve pas d'autres plus satisfaisants. Cette marche, comme je l'ai écrit il y a quelque temps, n'a rien à voir avec la marche grégaire, spirituelle et sportive. Elle est d'essence tragique car elle met en jeu un type de vérité qui mène le pas au plus près de la faille dans une expérience qui est sans retour possible. Il s'agit là d'une épreuve dans laquelle le marcheur dérouté... [Lire la suite]
21 septembre 2013

Un cheminement tragique

         J'ai connu la fatigue, l'épuisement des facultés, l'affaiblissement radical de ma vitalité. J'ai senti, sous le masque et le vernis des habitudes, le risque d'effondrement et le vertige devant mon propre anéantissement. Il m'a semblé pourvoir disparaître en éprouvant une forme étrange de soulagement dans l'abandon, dans l'attente même d'une fin possible. La fièvre avait emporté dans son brasier le désir d'un retour et l'idée d'une lutte pour la vie. La volonté s'était soumise à la turbulence... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 08:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 août 2013

Vertige insulaire à La Palma

      A la suite de mes pérégrinations estivales déroutées sur les îles canariennes, ma Galerie Flickr s'est enrichie de ces incroyables expériences entre ciel et mer, les pieds inclinés dans la terre rouge de La Palma, au bord de l'abîme de Taburiente.            Peut-être ai-je rêvé ces lieux ? Peut-être me suis-je égaré dans le coin silencieux et fantasque d'une sieste longue, lorsque l'esprit se laisse happer par la mélodie des ondes alpha. Et pourtant, le roc était dur, coupant et... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,