15 mai 2013

Horizon

     Quatre nouvelles images ont été ajoutées à l'album Déroute volcanique  
Posté par Democrite à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 mai 2013

Déroute volcanique

     Je me suis arraché à mon Béarn d'adoption pour une heureuse déroute sur la plus africaine des îles canariennes : Lanzarote, la terre aux trois cents volcans. Loin de la saturation touristique, à des millions d'années de l'affairement consumériste, sentir le soufre rauque des profondeurs, les facéties d'Héphaistos, la chaleur incandescente des abîmes, la tectonique contrariée des origines.        La beauté est toujours affaire d'exagération, d'excès, d'intensités à la limite de l'éclatement... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 00:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mai 2013

Le philosophe est un emposteur

           J'ai déjà noté que la philosophie n'existe pas mais seulement des modes de philosopher.       J'ajoute aujourd'hui cette seconde évidence : le philosophe n'existe pas, il n'y a que des philosophants.      Tout homme ayant la prétention de se déclarer philosophe est un "emposteur". La culture ayant besoin de ses philosophes - de ses emposteurs - nous constaterons combien le plaisir de se faire duper est un jeu à double sens qui consiste à maintenir vives... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 11:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 avril 2013

Illusion et vérité

     Suite à une soirée passée dans le cadre du groupe Alètheia sur le thème "illusion et vérité", j'ai proposé quelques éléments de réflexion sur le blog consacré à la chose. Voici la teneur de mes prolongements.        Le problème se pose de savoir à quelles conditions l'épreuve de réalité peut être considérée comme critère décisif pour révéler la nature de l'illusion et  tenter de la dissoudre. Encore faudrait-il savoir ce qu'est la réalité, problème déjà soulevé lors de l'énoncé de la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 22:52 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 avril 2013

Cinq années pour se perdre

Démocrite, "perdition"        Cela fera bientôt cinq années que j'ai quitté le septentrion pour le grand sud-ouest, pour le Béarn solaire et les terres chaudes de l'Ibérie aragonaise, cinq années ! Je savais qu'en arrivant ici ma vie changerait mais je ne pouvais imaginer l'ampleur des mutations et des ébranlements que je devrais traverser. Mon âme voyageuse et nomade, éprise de grande nature s'est réveillée au contact des éléments, s'est puissamment affirmée sur les sentes déroutées par-delà la grande mer de... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 12:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2013

Les vapeurs indociles du cigare

       Dans les volutes évanescentes d'une fumerolle voltige l'insaisissable vérité. Mon esprit s'enivre des parfums boisés de ce cigare dissout peu à peu dans l'implacable déroulement du temps. Cet étrange objet, à la fois vivant et mort, humide et sec, doux et rêche, nervuré et lisse, défie les catégories, métaphore de l'existence tendue entre les pôles irréconciliables de la réalité. Il y a quelque chose de l'expérience de la durée pure dans cette combustion lorsque passé et avenir se confondent en un seul et... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 février 2013

Supporter l'insupportable

    Lorsque le songe de la vie se défait devant l'inexorable révélation du tragique, lorsque, sous les coups de boutoir de la vérité, le trou irréversible du néant se creuse dans la conscience et la représentation, lorsqu'enfin le voile se déchire, je peux mesurer mon propre courage, ma propre détermination à poursuivre le chemin insignifiant de l'existence.      Où donc est passée mon enfance, où sont mes joies et mes peines teintées de ces désirs d'illimitation qui me donnaient le sentiment victorieux... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 01:05 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 février 2013

L'hystérie : syndrome grégaire de la bonne femme

       L'hystérie est la forme la plus grégaire de la maladie mentale. Elle est à ce point partagée et collective qu'elle constitue une normopathie toujours inaperçue de ses membres, membres dont l'objectif inavoué car inconscient, vise toujours la contamination la plus large possible. L'hystérie est une maladie virale donc profondément sociale avant d'être l'expression d'une souffrance singulière. Nous avons cru en ce dogme économique consistant à libérer la parole du névrosé par la psychothérapie. Nous avons... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 20:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 janvier 2013

La Déroute du Namib (la déroute du nom)

  Lettre d'Edmond publiée avec son aimable autorisation.          Cher Ami, cher atomiste,        Je reviens de ce long voyage transformé et même transfiguré. Ce n'est pas le même homme qui fait retour et se heurte au monde qu'il croyait connu et familier. Mon nom t'est connu, ami, mais celui ainsi nommé ne se reconnaît plus dans la gangue sonore chargée d'identifier son être. Que m'est-il arrivé ? Ces huit longs mois passés à errer aux confins du Namib ont modifié mon âme au... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 15:31 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 décembre 2012

La grande santé

           "Pouvoir regarder le soleil se lever ou se coucher chaque jour,       afin de nous relier à un phénomène universel,       préserverait notre santé pour toujours."                             La Vie sans principe, Henry David Thoreau
Posté par Democrite à 13:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,