02 janvier 2011

Mer de nuage au Soum de Grum

Splendide marche sur les hauteurs d'Aubisque, cliquez ici.
Posté par Democrite à 21:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 janvier 2011

Fête du nouvel an : une défaite en parachute

Il faut un sacré tour de force pour se convaincre que le passage d'une année à l'autre puisse faire l'objet d'une quelconque réjouissance et donner lieu à des festivités. Quelle joie peut-on sincèrement éprouver lorsque résonnent les douze coups de minuit ? De quelles modifications réelles l'enthousiasme collectif se nourrit-il à cette occasion ? Comme tous l'ignorent, on invoque l'espoir et on formule des vœux, autant de signes confirmés de la tristesse en acte, de l'impuissance et de l'incapacité dans laquelle nous nous... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 15:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2011

Aspe en liberté

Pyrénées aspoises et pic du Layens à découvrir ici.
Posté par Democrite à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2010

Vacuité

Draps, corps, visages et sieste blanche. Dans les plis du réel se noie la vérité. La volonté irrigue l'élément glacé jusqu'à sa disparition. Etrange vouloir dramatiquement tendu vers le néant. Que tenons-nous entre nos mains ?
Posté par Democrite à 23:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 décembre 2010

Vagabondage septentrional

Le béarnais que je suis devenu parcourt depuis une semaine les routes du Septentrion et de la Lorraine : c'est un retour initiatique aux sources géographiques de mon existence. Lille, le beffroi (chambre de commerce)  et l'opéra Nancy, la Place Stanislas Lorraine blanche, la Mortagne, Mont sur Meurthe Reprise de clinamen vers le 29 décembre Portez-vous bien
Posté par Democrite à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2010

De l'amitié (2)

1) L'amitié comme toutes les relations humaines repose sur un rapport de force. Toute autre conception est une idéalisation donc une fiction de l'imagination procédant d'un déni de réalité. 2) L'amitié est régulation et  harmonisation du rapport de force sur le mode d'un avantage et d'un désavantage consentis. Mais chacun considère qu'il n'est ni la victime (le jouet) ni le maître de la relation. 3) Il n’est pas d’amitié sans principe de modification. Le rapport de force modifie et l’un et l’autre. Cela distingue l’amitié des... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 12:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 décembre 2010

Du réconfort

" L'enfant est mort. La mère et le père sont en larmes. Mais l'amant prend la main de la femme, frappe sur l'épaule du mari et dit : "Allons du courage ! Nous en ferons un autre."         Jules Renard
Posté par Democrite à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2010

Exigence philosophique

"Je n'étudie que ce qui me plaît ; je n'occupe mon esprit que des idées qui m'intéressent. Elles seront utiles ou inutiles, soit à moi, soit aux autres. Le temps amènera ou n'amènera pas les circonstances qui me feront faire de mes acquisitions un emploi profitable. Dans tous les  cas, j'aurai eu l'avantage inestimable de ne pas me contrarier, et d'avoir obéi à ma pensée et à mon caractère."                         Nicolas Chamfort,... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 11:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 décembre 2010

De la vie sociale

                "L'imposture est l'âme de la vie sociale"                                         Giacomo Léopardi Merci à Guy pour la citation.
Posté par Democrite à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 décembre 2010

Du désir comme puissance silencieuse

Le désir est manque et le manque est souffrance. Telle est une des thèses qui fonde le pessimisme de Schopenhauer pour qui «  l'homme oscille sans cesse, tel un pendule, de droite à gauche, de la souffrance à l'ennui ». Autant dire que le désir paraît être le socle indépassable de la conscience malheureuse si on en croit Pascal dont les textes magnifiques sur l’ennui, sur le divertissement et la concupiscence dévoilent douloureusement le fond tragique de l'existence, c'est-à-dire son insignifiance et sa pauvreté. Si... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 03:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,