12 décembre 2008

Cronos, l'être pour la mort

Heidegger écrit que l'homme est un être-pour-la-mort , vivant sous l'horizon de la mort qui est à la fois l'absence, ce qui n'est pas encore, et en même temps l'intime présence puisque "sitôt né, l'homme est assez vieux pour mourir". La mort, cette situation-limite, pour parler comme Jaspers est la marque de la finitude humaine mais aussi de son essentielle impuissance dans le réel. Elle fait la condition tragique de l'homme frappée dés le départ par l'irréversible dissolution. On comprend pourquoi la mort fait naître en... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 21:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

06 décembre 2008

Quiétude

J'avais décrété, il y a peu, que la pluie et l'intempérie béarnaises seraient toujours belles et douces, je le maintiens avec, il me faut le concéder, un peu de folie ou d'arrogance, allez savoir. Le Béarn est une terre d'eau. Celui qui oserait dire que l'océan est ailleurs serait frappé de grave cécité tant les pluies cumulées de ces deux dernières semaines peuvent impressionner l'homme de bon sens. L'océan est partout, dans l'air, dans la végétation, dans les brumes épaisses et les incessants nébulons, dans les torrents et les... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 15:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 décembre 2008

Grande santé

Démocrite le rieur à Gori le terrien, Tu me demandes comment je vais : Je vais bien et même fort bien depuis mon implantation béarnaise. Je vis de lumière, de douceur et cimes redressées, éternellement ouvert aux multiples sensations prononcées de la nature. J'ai enfin senti la force de la saison et la lente progression de l'automne, des altitudes vers le piémont et la plaine. Je suis devenu un végétal nomade, errant sur des routes qui invitent à la déroute. Bref, je retrouve ce que je n'aurais jamais dû quitter, la joie de la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2008

Trajets

Il est des instants que l'on déguste avec un sentiment d'harmonie sans pareille. La lente rotation terrestre fit, ce soir-là, plonger l'astre majeur derrière le Cabaliros dans un silence cosmique d'une rare densité. C'est étrange de constater que ces processus astronomiques qui opèrent à des échelles que nous pouvons à peine concevoir se produisent sans bruit aucun. C'est là une belle leçon de sagesse quand l'infiniment grand rencontre l'infiniment petit, l'homme devant ce spectacle mouvant, et qu'ensemble ils font silence.... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2008

Tout passe

Démocrite le rieur à David l'exalté Je te rejoins grandement, cher ami, quant à l'usage que tu fais de la métaphore. Si la philosophie se destine à  la vérité c'est en ce qu'elle accepte sa propre faille à savoir le dévoilement d'un réel qui ne peut être nommé. Le Réel  est l'innommable, l'indicible, l'insaisissable, le tourbillon de Démocrite l'ancien, le hasard d'Epicure, la vacuité des Bouddhistes, le silence aphasique de Pyrrhon (le sceptique), la faille qu'aucune représentation ne peut combler adéquatement ; bref,... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2008

Le Pic du Layens (1625 m)

Pic du Layens, Vallée d'Aspe, 19 octobre 2008 Vol en Aspe, Le Layens En bas, le col d'Ichère paraît dérisoire, 1000 mètres d'une abrupte verticale me séparent de ce verdoyant plateau d'altitude. Plus loin, Oloron ste Marie (à droite), Orthez (au fond) et l'océan (uniquement avec les jumelles). Bref, je survole une portion de terre, tel un vautour fauve... Vers le col de Hourataté, Vallée d'Aspe
Posté par Democrite à 21:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 octobre 2008

Attrait

Coteaux de Bel air, vue sur l'entrée de la vallée d'Ossau
Posté par Democrite à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 octobre 2008

Rocher des 5 Monts

Matin d'Automne, Cabane du Bourdiou, 11 octobre 2008 Le Moulle de Jaüt depuis le col des terres inconnues, 1692 m Pau, depuis la crête Depuis le Pic de Gerbe, l'Ossau et le pic de Sesque, 1901 m Pic de Gerbe, point culminant du rocher des 5 monts Estives depuis le Pic de Gerbe Les 5 Monts et le Pic de Gerbe Gabizos, Pic de Ger depuis le Plaa dou Soum, 1391 m
Posté par Democrite à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2008

Ascension du Pic d'Ayous et du Pic des Arougos

Apache, Pic d'Ayous, 2250 m, 10 octobre 2008 Pic d'Arougos 2264 m, Vallée d'Ossau Lacs d'Ayous et pic du midi d'Ossau (2270 m) Lac Gentau depuis le pic d'Ayous Jean-Pierre, 2884 m Automne sous le Pic
Posté par Democrite à 22:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 octobre 2008

Soirée optique dans le Béarn

Vignes solaires, Jurançonnais, le 06 octobre 2008 Paix, Vallée d'Ossau et Pic éponyme, Rébénacq, 06 octobre 2008 Astre majeur sur pays basque, Rébénacq, 6 octobre 2008
Posté par Democrite à 21:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]