31 décembre 2015

Spinoza ou le sens de la question

        En 1995, ayant été mis pour quelques temps au chômage technique suite à mon implantation au Septentrion, j'en profitai pour me rendre à l'Université et poursuivre une formation initiale que je jugeai insuffisante. C'est là que je découvris et compris un peu la philosophie de Spinoza, en suivant le cours de Pierre Macherey, fin spécialiste du philosophe hollandais. Le programme d'étude devait se dérouler sur cinq années, chacune consacrée à un livre de l'Ethique avec l'examen approfondi de chaque... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 15:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 décembre 2015

Ce que l'engagement ne dit pas

         Je cultive depuis longtemps une méfiance instinctive vis-à-vis de ceux qui revendiquent toute forme d'engagement sur les terrains qu'ils prétendent choisir librement : politique, social, religieux, humanitaire, éducatif. S'engager, c'est donner des gages, autrement dit risquer de perdre quelque chose dans une entreprise, dans un acte. Celui qui s'engage dans la vie maritale renonce simultanément à un certain vagabondage. Tenu par sa promesse, il est lié à un contrat moral qui met en jeu son honneur,... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 19:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2015

Lumière silencieuse en val d'Ossau

    Je reprends de la hauteur en gravissant quelques crêtes solitaires de la vallée d'Ossau. Il était temps ! Une Sibylle m'accompagne silencieusement. En marchant au soleil, les pieds dans les premières neiges de novembre, je sens la tonicité des éléments sur mon visage et mes mains.     Ma pensée ne s'agite pas, elle vagabonde, lascive, au gré d'un pas qui se hisse en dilettante sur la courbure d'un mont tranquille. Les cimes brillent dans la lumière étincelante du jour. Elles m'ont appris que la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 00:40 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
27 novembre 2015

Corruption et pulsion de mort

            Il est difficile de se soustraire à la contamination collective et à l'emprise des passions encouragées par une actualité pour le moins douloureuse. Comment sauvegarder une démarche de pensée dans ces temps obscurs ? Comment résister à la tentation de la surinterprétation ou aux discours guerriers qui nous rappellent à une forme de sauvagerie réactive, laquelle ne présage, à l'évidence, rien de bon ?         Peut-être les peuples découvriront-ils combien toutes ces... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2015

Itinéraire d'un cancre

               L'autre soir, en fouillant dans des vieux cartons qui encombrent mon bureau, j'ai mis la main sur mon dossier scolaire, sur la totalité de mes résultats et appréciations de l'école primaire à la terminale. Je ne l'avais pas revisité depuis au moins 25 ans. Cela ne me rajeunit pas ! Douze ou treize années d'évaluations, de jugements pour le moins variables, d'avertissements, de conseils, de préventions voire de condamnations ! Voilà qui m'a fourni l'occasion d'une réminiscence... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 01:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 novembre 2015

Du devoir d'être informé

         Le droit à l'information a laissé place au devoir d'être informé. En quelques minutes, il devenu impératif de voir, de savoir, de reconnaître l'abjection, de la prendre magiquement en charge dans un deuil national auquel il est impossible d'échapper. Quelques heures après une attaque en pleine ville, une minute de silence est décrétée et s'impose à tous les établissements scolaires de France. Des enfants de 6 ans, 8 ans, 11 ans sont sommés de penser aux victimes d'une agression à l'explosif, au... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2015

Du moi-image au Soi-Univers

            J'aborde en ce moment avec mes classes la délicate question de l'identité et de la connaissance de soi, question qui ne laisse personne indifférent sitôt qu'on entreprend un authentique travail introspectif visant à circonscrire, délimiter, saisir ce dont il s'agit. Tout le problème est là : qu'y a-t-il à saisir ? Le savons-nous ? J'ai déjà consacré un article à ce sujet. Aussi, ne suis-je pas enclin à répéter l'argumentation déployée plus haut. En revanche, je me suis donné aujourd'hui... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 19:22 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 novembre 2015

Esthétique palméenne (II) : L'image de la nature

       Les dernières images publiées ici même concentrent dans un même mouvement expressif la beauté insaisissable et "fluente" de la nature, une pointe de mélancolie quant à l'objet disparu et une incroyable mobilisation psycho-esthétique. D'aucuns diront qu'un coucher de soleil n'est après tout qu'une expérience relative, passagère et finalement agréable. Je le conçois pour le philistin qui ne sait rien de sa propre immanence et qui a passé sa vie à cultiver l'utile et le goût des autres et qui... [Lire la suite]
28 octobre 2015

Esthétique Palméenne : le sublime, la vérité et la beauté

    Cliquez sur les images pour les vivre en grand format            Il y a seulement quelques jours, je déambulais au sommet de l'île la plus inclinée et, paraît-il, la plus haute du monde compte tenu de sa faible largeur, La Palma, dans l'archipel des Canaries. C'est la troisième fois que je m'y rends. J'y ai vécu à nouveau un moment esthétique et métaphysique d'une rare densité, d'une puissance telle qu'elle nous traverse et nous nourrit pendant des semaines voire des mois : expérience... [Lire la suite]
12 octobre 2015

Aphorismes : qu'est-ce que penser ?

 Penser ? - Démocrite - Octobre 2015         Lorsque l'esprit demeure enferré dans le système ordinaire et général de la représentation, celui des choses apprises, alors il ne pense pas véritablement et ne peut pas penser. Tout ce que nous avons appris dans les livres, dans la culture commune, tout ce qui a conditionné notre façon de voir, de sentir et d'opiner, tout cela est sans rapport aucun avec l'acte de penser. Prisonniers de la tautologie, fascinés par la magie du discours, par son... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,