08 octobre 2015

Culture et jouissance sadique

          Freud, dans Malaise dans la civilisation, fait remarquer combien la culture s'édifie en apparence contre le régime chaotique des pulsions. L'agressivité humaine est cette constante tentation qui menace de ruine la société tout entière. Et le père de la psychanalyse de constater avec une rare franchise que cette violence archaïque, il l'aperçoit chez les autres comme en lui-même. Ce travail "colossal" pour s'arracher à la bestialité primitive a un prix, c'est de permettre au cœur de... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 00:13 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 octobre 2015

Première neige

  Première neige en Pyrénées, Démocrite, 2 octobre 2015           En règle générale, ma première impulsion au réveil me propulse vers ma terrasse pour admirer les Pyrénées. Mes yeux et mon esprit encore embrumés et confus se heurtent au spectacle ouvert d'un horizon que je n'aurais jamais pu imaginer lors de ma vie antérieure. La choc est brutal mais il a le mérite de me faire passer d'une esthétique des profondeurs - celle des images truculentes du sommeil paradoxal, à une esthétique du dehors qui... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 17:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
04 septembre 2015

Rentrer pour mieux sortir (2) !

        Le mois de septembre est celui de la rentrée : rentrée politique, rentrée littéraire, rentrée des classes. Les deux premières me laissent indifférent et la dernière me fatigue. Mais je n'ai pas véritablement le choix. Je rentre donc après quelques semaines passées dehors, hors de la matrice institutionnelle, hors des murs et des salles numérotées, ayant été autorisé à n'être plus assignable pendant la durée des vacances estivales.         C'est un peu comme ces ados qui ont une... [Lire la suite]
26 août 2015

Rencontre au Néo-Mexique

        Me voici donc revenu du Néo-Mexique (cliquer pour voir les images) !      J'aime bien cette destination qui concentre quelques paradoxes : des hardes de touristes en quête de bronzage et d'horizontalité bavarde se massent sur les plages saturées de la côte méridionale tandis qu'à quelques lieues de là, une nature préservée, radicale invite à la solitude, au retrait, à l'immersion dans quelques calas isolées de la péninsule. D'immenses falaises plongent sans bruit dans une mer étale,... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:10 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 août 2015

L'horreur silencieuse.

        A quoi donc mène le philosopher ? Au creusement de la féconde intuition qui démet la philosophie de sa prétention historique et de ses chimères. Au centre de toute authentique pensée philosophique se trouve l'irrépressible trou de l'infortune, l'ombre du chaos qui destitue la vérité et démasque sa chronique cécité. "Tout ça pour ça !" suis-je tenté de dire. Celui qui découvre en lui-même comme au coeur de toutes choses, la faille, l'abîme et l'insignifiance se demande pourquoi les hommes passent... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 10:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 août 2015

Valeur métaphysique des vacances

     Les vacances se définissent étymologiquement comme une expérience de la vacuité, c'est-à-dire d'une forme particulière de vide qui n'est pas le néant. Rien ne ressemble moins à une pratique de ce genre que celle du vacancier affairé, absorbé tout entier dans l'activisme bruyant et saturé dont le tourisme de masse constitue le triste et pathétique parangon.              J'éprouve la vacance depuis longtemps lorsque, me libérant des pesanteurs d'en-bas, je rencontre les... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 10:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05 août 2015

Retraite au Néo-Mexique

          Je m'exile quelques jours pour une nouvelle aventure insulaire au Néo-Mexique (petit clin d'oeil amical au Philosophe sans qualités). Plusieurs articles remaniés vont paraître ces jours prochains ici même. Les commentaires ne pourront être publiés qu'à mon retour. (Que les vrais lecteurs me pardonnent! Je suis, hélas, contraint de maintenir une modération, à cause des jobards, ces bêtes à cornes, véritables parasites qui n'ont que l'insulte et le ressentiment pour expression.)   
Posté par Democrite à 15:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2015

Marcher, de Schopenhauer à Nietzsche

      Hier, je me suis délivré de la pesanteur des jours derniers, de cette désagréable impression d'opacité automnale, humide et close qui m'a plongé dans une asthénie horizontale. Il fallait le retour d'un ciel clair, estival et d'une ouverture sans pareille sur les Pyrénées pour me faire sentir à nouveau l'appel des hauteurs, le désir de me perdre et de dissoudre ces forces obscures et contrariées dans une marche réparatrice. Il fallait aussi et surtout la lecture d'un texte de Nietzsche, un texte salvateur. ... [Lire la suite]
24 juillet 2015

Du thérapeute intérieur

 Linéaments, photo de Démocrite       En s'arrachant péniblement à l'imaginaire enfantin, la conscience opère peu à peu un décentrement, saisissant dans l'opacité et la confusion de la représentation une extériorité, un réel qui n'est pas soi, qui ne répond pas à ses attachements archaiques, à ses désirs et ses caprices. C'est davantage à coups de castrations successives, de frustrations multiples et de déceptions que la psyché réalise cette difficile et laborieuse opération par laquelle le moi découvre... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juillet 2015

Le temps de la joie

      Avec le triomphe sans partage de l'été et la "retraite" qui accompagne cette période de vacances, me voilà psychiquement dans un étrange état de suspension, d'achronie, hors des temporalités dominantes. Il me semble goûter en filigrane un sentiment d'éternité au milieu des activités ordinaires. Ma montre s'est curieusement arrêtée à midi et demi comme si le temps fondamental avait eu raison du temps mondain, du temps de l'affairement et du divertissement social. Les aiguilles ont cessé de tourner et quelque... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 13:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,