22 novembre 2010

La sagesse de l'hypocrite

Hypocrisie : se soustraire au jugement (des autres) L'indifférence est le plus haut degré de l'hypocrisie active, c'est la vertu des sages.
Posté par Democrite à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 novembre 2010

De la joie

Antoine Coypel, Démocrite, 1692 La joie est l'expérience la plus vive de notre imposture fondamentale.    (Voir le commentaire lié à l'article sur la conscience philosophique, ici)
Posté par Democrite à 23:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2010

Surdité

Le bavard ne s'étonne de rien. Sa logorrhée garantit sa surdité. Heureux homme !
Posté par Democrite à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2010

Alors, heureux ?

"Nous nous tourmentons moins pour devenir heureux que pour faire croire que nous le sommes."                                                                                                  ... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2010

Fidèle ?

"La fidélité est à la vie affective ce que la vérité est à la vie intellectuelle, simplement la confession d'un échec."                                                     O. Wilde, Aphorismes
Posté par Democrite à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2010

Où habiter ?

" J'ai voulu me fixer dans le Temps ; il était inhabitable. Quand je me suis tourné vers l'Eternité, j'ai perdu pied."                                 Cioran, Syllogismes de l'amertume
Posté par Democrite à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juillet 2010

Philo-Alètheia

Ce petit mot pour signaler la naissance d'un groupe de recherche philosophique dont les travaux sont et seront publiés sur le site Philo-Alètheia. Ce groupe est composé de philosophes, artiste, scientifique, historiens, géographes. J'invite tous les lecteurs de Clinamen à découvrir ce blog interdisciplinaire dont l'approche centrale est fondamentalement philosophique. Voir l'explicitation du projet philo-alètheia dans la rubrique Accueil.
Posté par Democrite à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2010

Du paradoxe de la génération : le miroir adolescent

Hannah Arendt écrit dans La Crise de la culture que toute génération montante est potentiellement révolutionnaire, ce qui signifie que la jeunesse porte en elle-même les germes de la crise toujours renouvelable entre les anciens et les nouveaux, entre un monde déjà constitué et un monde à inventer. Le terme de crise laisse penser que la transition, le passage d'une génération à l'autre est tout sauf de l'ordre de l'évidence surtout si celle-ci ou celui-ci débouche sur un acte révolutionnaire, sur un renversement ou un retournement... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 13:55 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
01 juillet 2009

Moralisation

Que n'avons-nous entendu parler de ta trop fameuse nécessité de "moraliser" le capitalisme. Mais de quoi s'agit-il au juste ? Que faut-il entendre par moraliser ? Certes pas rendre le capitalisme moral, ce qui n'a absolument aucun sens. En fait, moralisation signifie ici quelque chose de tout simple : il est urgent de redonner le moral aux capitalistes !
Posté par Democrite à 23:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2009

La Décroissance ou a-croissance

A écouter : Serge Latouche,  (durée 17 minutes), philosophe et économiste, penseur de la décroissance ou l'économie relocalisée, l'économie de bon sens.
Posté par Democrite à 18:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]