10 décembre 2017

Joie tragique et vérité

                "Exister équivaut à un acte de foi, à une protestation contre la vérité".    Cioran, Précis de décomposition.         Comment ne pas entendre dans cette formule ramassée, dans ce trait fulgurant la sinistre vérité de notre condition ? Peut-on froidement regarder le réel en face, contempler avec lucidité l'improbable déroulement de l'existence voué au hasard, à la maladie, à la vieillesse, à la déchéance et à la mort sans se... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:53 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

22 décembre 2016

Crise de la subjectivité

           Une nouvelle époque se déploie devant nous, une époque de grandes tensions et d'évidente intranquillité narcissique. Une époque où un dire privé de sa source se déverse en tous sens comme un fleuve sans bords dans les espaces indéterminés de la grande toile. S'adressant à un autre sans visage, sans nerfs ni colonne vertébrale, la parole d'un sujet non-constitué glisse à la surface d'un écran et flotte parmi des spectres erratiques, qui, par milliards, ont été arrachés au néant pour une infime... [Lire la suite]
09 octobre 2013

Se consoler de l'inconsolable

            L'acte philosophique qui passe par cet effort caractéristique de la pensée critique, par cette ouverture de la conscience toujours désireuse d'y voir plus clair pour s'orienter dans la vie, ne serait-il pas en vérité le signe d'une dramatique impuissance et d'une cecité toujours renouvelée ? Quelle nécessité pousse donc le philosophe dans les rets de la conceptualisation et dans la construction patiente de nouvelles médiations ? Quelque chose se cache dans le pli inaperçu de cette... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 14:28 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
26 juillet 2011

Vitalité de la vérité

  " Je hais la sagesse de ces hommes que les vérités n'affectent pas, qui ne souffrent pas dans leurs nerfs, leur chair et leur sang. Je n'aime que les vérités vitales, les vérités organiques issues de notre inquiétude."   Cioran, Sur les cimes du désespoir, La vérité, quel mot !
Posté par Democrite à 19:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 décembre 2010

Supériorité du désespoir

"Ce qui irrite dans le désespoir, c'est son bien fondé, son évidence, "sa documentation": c'est du reportage. Examinez, au contraire, l'espoir, sa générosité dans le faux, sa manie d'affabuler, son refus de l'événement : une aberration, une fiction. Et c'est dans cette aberration que réside la vie, et de cette fiction qu'elle s'alimente."                                        ... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,