12 février 2016

Esthétique de la sieste

     Par Zeus ! Une heure quarante d'horizontalité méditative, de repli salvateur dans quelques cavernes sombres de l'Indiscernable ! Image inversée du cheminement philosophique platonicien ; me voilà remontant le fleuve du symbolique en direction de la plus incroyable dissolution de la pensée, au beau milieu d'une incandescence sensorielle d'autant plus bordélique qu'elle paraît se répandre dans des espaces illimités. Suis-je encore là-bas ?      Je m'arrache cahin-caha à cette sieste des profondeurs... [Lire la suite]