19 décembre 2016

Déroutes philosophiques

 clic sur les images          Une déroute philosophique n'est pas chose aisée. Emprunter les sentes qui nous mènent à l'écart de nous-mêmes donne le sentiment de la perdition, d'une possible dislocation du moi sombrant dans l'abîme. Qui pourra, même provisoirement, se défaire de ses chaînes et courir mains ouvertes dans les vastes étendues d'une plaine indomptée ? Qui pour demeurer en funambule sur le fil d'une aventure qui est celle de toute vie résolue, de toute pensée ouverte, avec sa part d'errance,... [Lire la suite]

22 août 2016

Déroute néo-cubaine : Hierro, "l'île de fer"

Cliquez sur les images pour les découvrir en plein format.   Egaré dans un coin du monde entouré de déferlantes, il n'y a plus d'échappatoires. Face à moi, plein ouest, trois mille kilomètres d'océan et derrière, vers l'Afrique, quel port où jeter l'ancre, quel pont franchir pour se tenir entre deux eaux ? Jamais perdition ne fut plus accomplie. Quelle quantité de terre et d'espace faut-il pour se sentir contenu, retenu, et créer le monde dont on a besoin pour habiter ? Que contient cette terre néocubaine oubliée des hommes... [Lire la suite]
21 juin 2016

Marcher : une féconde déraison

 Cliquez sur les images pour les savourer en grand format.          Ecrasé par une somme indigeste de copies, j'éprouve le plus grand besoin de prendre l'air et de m'abandonner à cet horizon de perspectives pyrénéennes dont les masses coruscantes et partiellement enneigées vibrent à nouveau depuis ma terrasse. Je dois, pour l'heure, me contenter d'une immobile contemplation entre deux épreuves. Mais ce n'est pas rien et, me laissant aller de-ci de-là à quelques rêveries passagères, je m'imagine... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 12:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
06 novembre 2014

Retraite insulaire

       Cela fait des semaines que j'éprouve les plus grandes difficultés à écrire quoi que ce soit. Des articles commencés puis abandonnés s'accumulent sur la plateforme canalblog. Des pensées avortées croupissent dans les intermondes de la virtualité numérique. Des intuitions se désagrègent dans le fatras d'une langue fatiguée. Bref, me voici parvenu au bout d'un quelque chose que je ne peux nommer.         A dire vrai, je ne saisis plus tout à fait la nécessité de ce blogue, sa raison... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 14:15 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 novembre 2013

Sagesse de l'inhabitable

                             Délire sans voix de la guitare, ses cordes m'emportent et m'écartèlent au plus proche d'une mélodie sans auteur.   Toucher de ses cheveux la frange de l'illisible et sentir un vent de poésie déraciner la source rauque de la pensée !   J'ai perdu le sens de la marche, fécondé par une ivresse nouvelle. Hagard et sans gîte, la danse immobile s'est emparée de moi pulvérisé sur l'horizon musical... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
29 août 2013

Vertige insulaire à La Palma

      A la suite de mes pérégrinations estivales déroutées sur les îles canariennes, ma Galerie Flickr s'est enrichie de ces incroyables expériences entre ciel et mer, les pieds inclinés dans la terre rouge de La Palma, au bord de l'abîme de Taburiente.            Peut-être ai-je rêvé ces lieux ? Peut-être me suis-je égaré dans le coin silencieux et fantasque d'une sieste longue, lorsque l'esprit se laisse happer par la mélodie des ondes alpha. Et pourtant, le roc était dur, coupant et... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2013

Horizon

     Quatre nouvelles images ont été ajoutées à l'album Déroute volcanique  
Posté par Democrite à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2013

Déroute volcanique

     Je me suis arraché à mon Béarn d'adoption pour une heureuse déroute sur la plus africaine des îles canariennes : Lanzarote, la terre aux trois cents volcans. Loin de la saturation touristique, à des millions d'années de l'affairement consumériste, sentir le soufre rauque des profondeurs, les facéties d'Héphaistos, la chaleur incandescente des abîmes, la tectonique contrariée des origines.        La beauté est toujours affaire d'exagération, d'excès, d'intensités à la limite de l'éclatement... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 00:58 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2013

Cinq années pour se perdre

Démocrite, "perdition"        Cela fera bientôt cinq années que j'ai quitté le septentrion pour le grand sud-ouest, pour le Béarn solaire et les terres chaudes de l'Ibérie aragonaise, cinq années ! Je savais qu'en arrivant ici ma vie changerait mais je ne pouvais imaginer l'ampleur des mutations et des ébranlements que je devrais traverser. Mon âme voyageuse et nomade, éprise de grande nature s'est réveillée au contact des éléments, s'est puissamment affirmée sur les sentes déroutées par-delà la grande mer de... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 12:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 février 2013

Les vapeurs indociles du cigare

       Dans les volutes évanescentes d'une fumerolle voltige l'insaisissable vérité. Mon esprit s'enivre des parfums boisés de ce cigare dissout peu à peu dans l'implacable déroulement du temps. Cet étrange objet, à la fois vivant et mort, humide et sec, doux et rêche, nervuré et lisse, défie les catégories, métaphore de l'existence tendue entre les pôles irréconciliables de la réalité. Il y a quelque chose de l'expérience de la durée pure dans cette combustion lorsque passé et avenir se confondent en un seul et... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:37 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,