31 janvier 2017

Ce qu'on dit ment

  Nous aimerions nous passer de la vérité, nous moquer de cette exigence et vivre du relativisme, quitte à sombrer dans le nihilisme qui guette dans l'ombre la dislocation de nos forces, à la manière de l'intempérie -celle dont nous savons par expérience qu'elle emporte tout sur son passage. Nous serions flattés d'abolir tout rapport au réel dans la plainte de la désagrégation infinie comme dans la victoire d'une parole sans référent. C'est bien ce qui se passe. Rien de pire que la vérité dans les affaires humaines. Mais la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

19 mai 2016

Science, vérité et philosophie

           Je viens d'achever cette semaine avec ma classe littéraire une leçon consacrée au rapport de la science à la vérité et contre toute attente, je constate que l'âpreté de la tâche n'a pas complètement découragé le petit effectif présent. Curieusement, ces élèves auront manifesté jusqu'au bout (mais avec peine) un désir de compréhension bien plus sensible qu'en séries scientifiques dont le goût pour leur spécialité est, le plus souvent, dicté par la seule logique des coefficients, donc par la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 20:45 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 décembre 2013

Lire ou philosopher ? (2)

          Mon dernier article (Lire ou philosopher ?) a suscité quelques réactions qui en disent long sur les difficultés de penser hors des paradigmes dominants. Certaines trigaudes qui n'y entendent rien, se perdent en dégognades pénibles qui ne sont pas sans rappeler le syndrome du "virus de la bonne femme" sévissant partout, décidément. Quoi ? Vous voulez détruire les bibliothèques, mettre le feu aux livres, empêcher la jeunesse d'accéder à la culture ! Démocrite est évidemment un dangereux... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 21:16 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 octobre 2013

Le mirage de la logique

           Le drame logique dans lequel la conscience commune s'enlise, à commencer par la conscience des philosophes, est l'impératif binaire qui soumet la pensée à une chose ou à son contraire. Dieu existe ou dieu n'existe pas ! L'âme est ou elle n'est pas etc. L'esprit embrouillé est alors sommé de choisir son camp. Le camp de l'être ou du non-être, a ou non-a, l'affirmation ou la négation !         Je me souviens d'une intervention donnée par André Comte-Sponville au sujet de... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 17:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 octobre 2012

Le mirage de l'intention

  «  De tout temps, nous avons mis la valeur d'un acte, d'un caractère, d'une existence, dans son intention, dans la fin en vue de laquelle on agit, on se conduit, on vit. Cette antique idiosyncrasie du goût finira par prendre une tournure dangereuse - à supposer toutefois que l'absence d'intention et de fin dans le devenir vienne de plus en plus au jour de la conscience. Il semble que se prépare une dévalorisation générale : "Rien n'a de sens", cette sentence mélancolique signifie que toute espèce de sens gît dans... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 13:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,