18 décembre 2017

Désir mimétique et intersubjectivité

  L'observation distanciée d'une conversation entre adultes, que ce soit sur le lieu de travail ou ailleurs, fournit une bonne occasion d'analyser la structure généralisée et dramatiquement ordinaire du désir mimétique soumis à l'infernale logique de la reconnaissance. Le désir mimétique est désir du désir de l'autre. Si René Girard l'a largement thématisé, on doit à Hegel et à ses commentateurs tel Jean Hyppolite de l'avoir pensé. Le désir du sujet se constitue d'abord dans le fait d'être soutenu par le désir de l'autre -... [Lire la suite]

31 janvier 2017

Ce qu'on dit ment

  Nous aimerions nous passer de la vérité, nous moquer de cette exigence et vivre du relativisme, quitte à sombrer dans le nihilisme qui guette dans l'ombre la dislocation de nos forces, à la manière de l'intempérie -celle dont nous savons par expérience qu'elle emporte tout sur son passage. Nous serions flattés d'abolir tout rapport au réel dans la plainte de la désagrégation infinie comme dans la victoire d'une parole sans référent. C'est bien ce qui se passe. Rien de pire que la vérité dans les affaires humaines. Mais la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 08:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 décembre 2016

L'oreille intérieure (2) : le sommeil de l'archer

           La figure du tigre n'est pas sans lien avec celle d'Apollon, le maître de l'arc. Sous l'apparente beauté de l'animal assoupi et de sa fourrure solaire rayée de stries ombreuses, se dissimule le terrible prédateur mangeur d'hommes, le lanceur de flèches acérées, capable de défaire une armée entière sur son propre terrain. La silencieuse harmonie est l'autre versant d'une rageuse sauvagerie. Cela revient à dire que la qualité du sommeil est à mettre en perspective avec le déploiement réel de... [Lire la suite]