19 novembre 2016

La terreur sexuelle

            Le jugement de valeur culpabilisant qui accompagne en général la sexualité (même si celui-ci a évolué) et qui ne l'admet que dans la mesure où prétendument domestiquée, elle sert les intérêts sociaux, n'est pas, comme on le croit souvent, une condamnation du seul plaisir. Quelque chose se dissimule là et se dit. Quelque chose de bien plus grave, de bien plus effrayant devant l'irruption désordonnée, imprévisible de la pulsion, devant le chaos immaîtrisable des forces vives que la sexualité... [Lire la suite]

11 novembre 2016

L'Invisible dans la parole

"La petitesse de l'esprit fait l'opiniâtreté ; et nous ne croyons pas aisément ce qui est au-delà de ce que nous voyons." La Rochefoucauld           De même que l'œil ne se voit pas lui-même alors qu'il est la condition de la vision, l'esprit ne saisit pas ce qui le fait penser, ce point aveugle et sourd qui conditionne l'essentiel de ses représentations. Spinoza a bien montré combien nous raisonnons à l'envers, renversant avantageusement causes et effets dans un processus magique ordinaire. Cette inversion... [Lire la suite]
09 novembre 2016

Théâtre social et aliénation

           Le caractère théâtral de l'existence sociale atteint son point le plus haut, le plus évidemment paroxystique lorsque cessent aux yeux de tous, les féroces hostilités, les coups les plus rudes, les chocs les plus profonds. Alors, l'animal humain peut-il avantageusement se laisser aller à son besoin d'humanité, aux illusions d'une domesticité à bon compte arrachée aux instincts, en refoulant simultanément dans les intermondes organiques, la cruelle vérité qui mobilisa sa folle puissance dans le... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 21:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 octobre 2016

Du complexe de jalousie

        La jalousie est probablement un des affects les plus archaïques à l'oeuvre dans la psyché. Ce n'est pas pour rien si on le retrouve puissamment dans les mythes fondateurs (Romulus/Remus ; Abel/Caïn...), en fait comme des réalités archétypales de l'inconscient. La fratrie est par excellence l'expérience sociale en miniature et la société -par exemple Rome comme entité constituante, l'expression de ce complexe inaugural qui organise la structure du pouvoir sur le meurtre symbolique ou réel du frère rival,... [Lire la suite]
15 octobre 2016

Penser avec ou contre son estomac

        "Je suis corps de part en part et rien hors cela ; et l'âme, ce n'est qu'un mot pour quelque chose qui appartient au corps. "                      Nietzsche        Certains en ont plein le dos. D'autres ont bien des choses qui leur restent sur l'estomac. Je peux, sans difficulté dire que je me retrouve dans les deux catégories, du moins si je donne à ces expressions le sens qu'on leur prête ordinairement. Chacun apprend plus... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 01:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 mai 2016

Joie tragique et vérité

                "Exister équivaut à un acte de foi, à une protestation contre la vérité".    Cioran, Précis de décomposition.         Comment ne pas entendre dans cette formule ramassée, dans ce trait fulgurant la sinistre vérité de notre condition ? Peut-on froidement regarder le réel en face, contempler avec lucidité l'improbable déroulement de l'existence voué au hasard, à la maladie, à la vieillesse, à la déchéance et à la mort sans se... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 11:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

21 janvier 2016

Itinéraire d'un Dérouté

       Je me suis installé en terres pyrénéennes il y a presque huit ans, au moment même où j'entrai dans ma cinquième décennie. Sans doute cette coïncidence devait-elle signifier pour moi la fin d'un cycle et la possibilité d'une renaissance. Troisième naissance en vérité après une première vie de Lorrain frottée aux grisailles de l'est et aux vertes forêts vosgiennes, après mon enracinement sur les terres du Septentrion, dans l'agitation industrieuse de la concentration urbaine.        Je... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 15:59 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 novembre 2015

Esthétique palméenne (II) : L'image de la nature

       Les dernières images publiées ici même concentrent dans un même mouvement expressif la beauté insaisissable et "fluente" de la nature, une pointe de mélancolie quant à l'objet disparu et une incroyable mobilisation psycho-esthétique. D'aucuns diront qu'un coucher de soleil n'est après tout qu'une expérience relative, passagère et finalement agréable. Je le conçois pour le philistin qui ne sait rien de sa propre immanence et qui a passé sa vie à cultiver l'utile et le goût des autres et qui... [Lire la suite]
28 octobre 2015

Esthétique Palméenne : le sublime, la vérité et la beauté

    Cliquez sur les images pour les vivre en grand format            Il y a seulement quelques jours, je déambulais au sommet de l'île la plus inclinée et, paraît-il, la plus haute du monde compte tenu de sa faible largeur, La Palma, dans l'archipel des Canaries. C'est la troisième fois que je m'y rends. J'y ai vécu à nouveau un moment esthétique et métaphysique d'une rare densité, d'une puissance telle qu'elle nous traverse et nous nourrit pendant des semaines voire des mois : expérience... [Lire la suite]
12 octobre 2015

Aphorismes : qu'est-ce que penser ?

 Penser ? - Démocrite - Octobre 2015         Lorsque l'esprit demeure enferré dans le système ordinaire et général de la représentation, celui des choses apprises, alors il ne pense pas véritablement et ne peut pas penser. Tout ce que nous avons appris dans les livres, dans la culture commune, tout ce qui a conditionné notre façon de voir, de sentir et d'opiner, tout cela est sans rapport aucun avec l'acte de penser. Prisonniers de la tautologie, fascinés par la magie du discours, par son... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:33 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,