16 avril 2014

La faille narcissique

       Les hommes ne sont intéressants que lorsqu'ils souffrent. Tant que leur misère reste enfouie sous le plastron rassurant des commodités sociales, des conventions, tant que l'éclat illusoire des postures et des apparences sauve la mise, tout semble aller et chacun ne s'occupe que de soi dans un mirage narcissique de réussite, bardée de vanité et d'orgueil. Sitôt que la structure se fissure et qu'ils sont ravagés par le risque de l'effondrement majeur, ils accèdent alors à des sentiments qui leur faisaient... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 10:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 septembre 2013

Un cheminement tragique

         J'ai connu la fatigue, l'épuisement des facultés, l'affaiblissement radical de ma vitalité. J'ai senti, sous le masque et le vernis des habitudes, le risque d'effondrement et le vertige devant mon propre anéantissement. Il m'a semblé pourvoir disparaître en éprouvant une forme étrange de soulagement dans l'abandon, dans l'attente même d'une fin possible. La fièvre avait emporté dans son brasier le désir d'un retour et l'idée d'une lutte pour la vie. La volonté s'était soumise à la turbulence... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 08:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 décembre 2012

La grande santé

           "Pouvoir regarder le soleil se lever ou se coucher chaque jour,       afin de nous relier à un phénomène universel,       préserverait notre santé pour toujours."                             La Vie sans principe, Henry David Thoreau
Posté par Democrite à 13:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,