27 mai 2016

Du jeu : vérité de la fiction - fiction de la vérité

         La fin d'année scolaire approche. Alors que mon esprit souffre d'une lassitude évidente à se rendre au lycée et se confronte à sa propre inertie, je fais le curieux constat que ce sont les élèves qui, par leur seule présence, m'obligent et me rappellent à la nécessité de mon exercice professionnel. Le pire ou le plus drôle, c'est qu'à chaque fois, me voilà pris par le jeu, condamné, en quelque sorte, à le jouer et à tenter de le jouer le mieux possible. Une fois en classe, je suis devenu... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 17:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 juin 2014

Le jeu fantasmatique de la vie

                          "Toute vie est un jeu qui se balance sur des représentations arrachées de manière inconcevable et traitées de manière fantasmatique ou, autrement dit, sur des fictions. Mais le contraire de la fiction ou du jeu n'est pas le sérieux (c'est pourquoi des enfants reprochent à d'autres enfants qu'ils ne jouent pas sérieusement). Nous jouons ce que nous sommes ; nous jouons parce que nous ne pouvons pas faire autrement, parce qu'en... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 09:21 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
13 octobre 2012

Le mirage de l'intention

  «  De tout temps, nous avons mis la valeur d'un acte, d'un caractère, d'une existence, dans son intention, dans la fin en vue de laquelle on agit, on se conduit, on vit. Cette antique idiosyncrasie du goût finira par prendre une tournure dangereuse - à supposer toutefois que l'absence d'intention et de fin dans le devenir vienne de plus en plus au jour de la conscience. Il semble que se prépare une dévalorisation générale : "Rien n'a de sens", cette sentence mélancolique signifie que toute espèce de sens gît dans... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 13:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 décembre 2010

Supériorité du désespoir

"Ce qui irrite dans le désespoir, c'est son bien fondé, son évidence, "sa documentation": c'est du reportage. Examinez, au contraire, l'espoir, sa générosité dans le faux, sa manie d'affabuler, son refus de l'événement : une aberration, une fiction. Et c'est dans cette aberration que réside la vie, et de cette fiction qu'elle s'alimente."                                        ... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,