15 juillet 2016

Libre dans la réalité

 clic L'indifférence de la nature est une évidence pour le marcheur dérouté, pour celui qui parvient à se délester de ses lunettes mentales, de ses sécurités archaïques et qui voit les choses dans leur nudité. La beauté n'est pas cette apparente harmonie des formes mais la dynamique sensible des forces qui rayonnent partout, dans toutes les directions à la fois.   Il est une autre vérité qui pourrait apparaître au marcheur : c'est qu'au moment où il se croirait perdu en pleine nature, il sentirait soudain une... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 11:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 juillet 2016

Le Vent nous portera

             Une bien belle découverte que cette version de la célèbre chanson de Noir Désir interprétée ici par l'excellente Sarah Caillibot : Le vent nous portera.  Impermanence : telle est la loi du monde ! Le vent emporte tout...et nous avec. Fragilité et force, sensibilité et puissance, destruction et création...le charme d'une voix intense.   Sarah Caillibot - Le vent nous portera- de Noir Désir
Posté par Democrite à 01:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juin 2016

Marcher : une féconde déraison

 Cliquez sur les images pour les savourer en grand format.          Ecrasé par une somme indigeste de copies, j'éprouve le plus grand besoin de prendre l'air et de m'abandonner à cet horizon de perspectives pyrénéennes dont les masses coruscantes et partiellement enneigées vibrent à nouveau depuis ma terrasse. Je dois, pour l'heure, me contenter d'une immobile contemplation entre deux épreuves. Mais ce n'est pas rien et, me laissant aller de-ci de-là à quelques rêveries passagères, je m'imagine... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 12:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 juin 2016

Asymbolie bachelière

         Lacan a modélisé la structure psychique à partir du réel, de l'imaginaire et du symbolique. Hier, l'imaginaire s'est emparé de moi pour échapper provisoirement au réel de la correction qui plombe la fin d'année. Et pourtant, ce difficile effort n'avait pas trop mal débuté avec de bonnes copies de philosophie en série littéraire et une moyenne générale très convenable.        Mais aujourd'hui, le symbolique s'effondre littéralement sur lui-même à mesure que je découvre le niveau... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 mai 2016

Enseigner la philosophie ou l'art de donner du jeu au jeu

         A la suite de mon dernier article, deux témoignages de lecteurs m'incitent à interroger l'enseignement de la philosophie dans son rapport au jeu social.            L'enseignement de la philosophie n'échappe pas au jeu social, au théâtre institutionnel. Il faut rappeler ici la grande leçon de la sociologie de Durkheim à savoir que l'institution précède toute rencontre et s'interpose entre des individus qui se font face et qui ne se sont pas choisis. Or, ce... [Lire la suite]
27 mai 2016

Du jeu : vérité de la fiction - fiction de la vérité

         La fin d'année scolaire approche. Alors que mon esprit souffre d'une lassitude évidente à se rendre au lycée et se confronte à sa propre inertie, je fais le curieux constat que ce sont les élèves qui, par leur seule présence, m'obligent et me rappellent à la nécessité de mon exercice professionnel. Le pire ou le plus drôle, c'est qu'à chaque fois, me voilà pris par le jeu, condamné, en quelque sorte, à le jouer et à tenter de le jouer le mieux possible. Une fois en classe, je suis devenu... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 17:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mai 2016

Science, vérité et philosophie (2)

            Mon précédent billet a suscité un certain nombre de réactions, diverses et souvent surprenantes car toutes ou presque ont porté, à mes yeux, sur un point de détail et n'ont concerné finalement que la doxa (la première partie) et la question de la réfutation.         L'enjeu de mon article consistait pourtant à montrer que la science s'est constituée en s'affranchissant de tout rapport à la vérité -rapport qui demeure par contre au centre de la conscience... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 mai 2016

Science, vérité et philosophie

           Je viens d'achever cette semaine avec ma classe littéraire une leçon consacrée au rapport de la science à la vérité et contre toute attente, je constate que l'âpreté de la tâche n'a pas complètement découragé le petit effectif présent. Curieusement, ces élèves auront manifesté jusqu'au bout (mais avec peine) un désir de compréhension bien plus sensible qu'en séries scientifiques dont le goût pour leur spécialité est, le plus souvent, dicté par la seule logique des coefficients, donc par la... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 20:45 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 mai 2016

L'hôpital des folles

      Depuis ma printanière déroute néo-cubaine, me voilà guère inspiré. A dire vrai, il est bien des choses qui me donnent à penser, à commencer par les derniers événements politiques. Mais le dégoût profond pour ne pas dire l'abjection que m'inspirent nos dirigeants actuels risquerait fort de m'emporter dans des sentes guère souhaitables.        Ma récente intervention publique avec Sibylle, relative à l'actualité de Machiavel, Hobbes et Rousseau a donné lieu à des échanges de grande... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 18:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 avril 2016

Déroute néo-cubaine

De nouvelles images accompagnent l'article consacré à l'Archipel Néo-Cubain. Cliquez sur les images        Apparemment, j'ai pu m'arracher au magnétisme des tropiques puisque je suis revenu tant bien que mal sur le vieux continent, péniblement refroidi par une soudaine et persistante coulée boréale. Le contraste est d'autant plus violent qu'une part essentielle de mon être persiste à l'évidence au bord de ce monde, tourné vers un ouest sans limite, avec de-ci de-là des émergences insulaires... [Lire la suite]
Posté par Democrite à 23:47 - - Commentaires [7] - Permalien [#]