" D'une manière générale, nous ne nions pas la possibilité

d'une métaphysique du meilleur, de diverses sortes de métaphysiques

du meilleur, ou d'espèces intermédiaires : simplement, la nôtre

est une métaphysique du pire.

C'est en elle seulement que notre sensibilité et notre raison

trouvent leur satisfaction. "Métaphysique du pire" ne signifie

d'ailleurs nullement impossibilité du bonheur ou de la joie.

Car la joie peut parfaitement être une réponse à la condition

humaine vue sous l'angle du pire : non certes n'importe

quelle joie, ni aucune joie quelconque, mais la joie tragique

- la joie du héros.

C'est cette joie que nous souhaitons et pour nous-mêmes

et pour ceux qui nous sont apparentés."

 

       Marcel Conche,  Temps et destin (Avant-propos)